fév 17

Les prototypes de la gamme HAPPINOX

Partager cette page

Un prototype du chariot inox YOLADans tout processus de fabrication industrielle, la phase de prototypage est incontournable, et HAPPINOX n’y a bien-sûr pas échappé. La fabrication du 1er prototype arrive après 4 phases : l’idée, le croquis de principe, les propositions du designer, à transformer par le bureau d’études, le choix final … et souvent il faut recommencer !!! D’où le 2nd puis le 3ème prototype !

L’idée du produit

L’histoire d’Happinox est partie de manques constatés pour certains équipements : rincer et faire sécher sa combinaison sur un garde corps inox, un fil ou un arbre n’est ni pratique ni esthétique, voir son chariot métallique rongé par la rouille après une saison est désolant, faire un feu extérieur est souvent risqué et laisse des traces, …

Dessin d'un séchoir imaginé par Victor 8 ans

L’équipe HAPPINOX avait bien en tête la première gamme à élaborer, mais devait-on utiliser des tubes inox, des ronds inox, des carrés inox, des plaques inox, des feuilles inox, des coudes inox, et quels autres matériaux : bois, plastiques, matériaux innovants ?

Inspiration pour une réfléxion autour d'un chariot  pour la voile

Le cahier des charges se construit à ce stade en incluant le caractère astucieux et évolutif de tout produit HAPPINOX.

Le croquis de principe

Il rassemble toutes les exigences du cahier des charges et les traduit en schémas et plans à main levée, en se basant sur l’expérience et le savoir faire de l’équipe de fabrication. C’est du solide, du fonctionnel, du robuste, mais bon, … la pureté des lignes fait parfois cruellement défaut.

Les propositions du designer, à transformer par le bureau d’études

Le designer apporte un regard totalement neuf et innovant avec sa propre lecture de l’objet et des fonctions qu’il doit remplir. Il peut s’inspirer des croquis proposés, ou partir sur des voies totalement différentes, innovantes, fun, inattendues, … Le bureau d’études a alors tout un panel de réactions possibles : l’amusement, l’étonnement, la crispation, l’incrédulité, etc !

Séchoir SKALA, proposition de design abouti

Mais personne n’est indifférent. A partir des propositions retenues, le bureau d’études a un gros travail de re-conception sans trahir l’esprit ni l’allure voulus par le Designer, et sans faire hurler l’atelier à la vue des plans !

Chariot 2 roues 1ère proposition

Recherche pour la béquille du chariot inox YOLA

Le choix final

C’est en croisant l’esprit original du design avec les contraintes parfois impératives données par le bureau d’études que la solution définitive est retenue : une soudure, une découpe de tôle inox ou de tube inox, un assemblage sont parfois irréalistes. Les propriétés spécifiques de l’inox orientent certains choix : résistance mécanique, poids, conductibilité de la chaleur, rayonnement, aspect, finition possible, alliance avec d’autres matériaux, etc …

Association de l'inox et du Trespa pour le brasero ZENZO

Le choix final pour chaque produit est un subtil mélange d’impératifs techniques ou de design non négociables et de compromis que chacun peut faire dans l’équipe projet.

 Les contraintes économiques

C’est aussi souvent l’optimisation économique qui imposera quelques arbitrages de dernière minute. A l’épreuve de l’atelier, des modifications mineures peuvent générer de gains de matières ou réduire le temps d’assemblage.
Mais un prototype bon du premier coup n’existe pas, il aura au moins 2 ou 3 petits frères avant que le produit ne parte en fabrication série, qui elle-même sera continuellement améliorée.

 

Commentaires

Un commentaire au sujet de « Les prototypes de la gamme HAPPINOX »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>